Tourniquet

Antoine Arnera | Marie Nachury
Le Grand Sbam

Théâtre musical | Biennale des Musiques Exploratoires - Création
16 au 20 mars
Dates
  • 16 mars 2020 - 20:00
  • 17 mars 2020 - 20:00
  • 18 mars 2020 - 20:00
  • 19 mars 2020 - 20:00
  • 20 mars 2020 - 20:00
Réserver Tarifs

Présentation

Un mauvais vaudeville se transforme en performance de transe psychédélique. Un tourniquet en accélération auquel nous nous agrippons de toutes nos forces pour ne pas être éjectés dans le cosmos.

Le duo complice créateur de Trou de Ver et de Furvent nous revient en imaginant la marche d’un homme en retard, incapable de se concentrer, se perdant dans une infinité de détails, l’amenant dans un espace-temps qui se dilate peu à peu pour devenir modelable ; une même scène se répète et se déforme.

D’une vie quotidienne névrotique, rongée par la peur de tout rater, on bascule peu à peu avec humour dans un univers mystique pétri de concepts scientifiques délirants. Les paroles de l’homme, ses gestes, se transforment en sons, rythmes, chants et fracas. C’est la naissance d’un bouffon coincé dans des détails minuscules qui le font basculer dans des collisions de planètes. Burlesque !

Paroles, chants, claviers, sons électroniques et percussions portent le discours. Au centre de la salle, affairés et assis sur leur tourniquet, les artistes relient leurs gestes dans une chorégraphie virtuose. Dans une forme cyclique se resserrant progressivement, le spectacle se déploie dans un tourbillon, à la limite de la performance, pour se conclure par une délivrance et un calme absolu.

 

Petite Salle
Durée : 1h
Conseillé à partir de 12 ans

 

Présentation sonore réalisée par la bibliothèque sonore de Lyon :

Distribution

Musique Antoine Arnera
Texte Marie Nachury
Mise en scène Antoine Truchi
Décors, Lumières Kamille Fau, Suzanne Péchenart
Costumes Julie Mathys

Avec Marie Nachury chant, jeu, Antoine Arnera clavier, électroacoustique

 

Production l’Abeille beugle, en coproduction avec le Théâtre de La Renaissance.
Avec le soutien du Ministère de la Culture – DGCA et Drac Auvergne-Rhône-Alpes. Avec le soutien de la Spedidam et de la SACEM.

     

En images

Autour du spectacle

Bord de scène avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du jeudi 19 mars.

Première partie dansée jeudi 19 mars Où va le blanc de la neige quand elle a fondu ? par la classe de cycle 3 danse contemporaine et batterie jazz de l’ENMDAD de Villeurbanne
Pensée en écho à la pièce Tourniquet et inspirée par les fondamentaux de l’univers de la chorégraphe Pina Bausch, cette pièce à vocation autant pédagogique qu’artistique met en lumière le désir profond de chacun de partager la singularité de sa sensibilité. En se posant le défi de répondre à des questions improbables par la danse ou la musique, c’est toute la complexité des sentiments qui surgit, faisant de chaque réponse une nouvelle question…

Conception et chorégraphie Marie-Zénobie Harlay
Création et interprétation sonore Solal Laval