Sérénades
pour orchestre à cordes

Tchaikovski / Dvorák / Arenski
Orchestre de l’Opéra de Lyon

Concert #6
24 avril
Dates
  • 24 avril 2018 - 20:00
Réserver Tarifs

Présentation

Trois sérénades composées pour vous séduire, vous divertir, vous enchanter, interprétées par un orchestre sans chef, sur la seule force musicale des musiciens (enfin !) libres.

Chacun connait Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893). Le Lac des Cygnes et Casse-Noisette sont gravés pour longtemps dans nos mémoires collectives. Et connaissez-vous aussi ses onze opéras, huit symphonies, quatre suites pour orchestre, cinq concertos, trois ballets, cent six mélodies et sa centaine de pièces pour piano ? Sa culture russe d’une époque encore romantique ne l’a pas empêché d’être le plus occidental et le plus prolixe des musiciens de son époque. Raison de sa popularité, de son triomphe ? Composée en 1880, la Sérénade pour cordes, timide dans sa démarche créatrice, reste un chef-d’œuvre parmi les chefs d’œuvre. L’Élégie du maître y déploie un charme irrésistible. Sa Valse et sa Danse cosaque restent des moments inoubliables. Elève de Rimski-Korsakov, Anton Arenski (1861- 1906) a été considérablement influencé par le grand maître russe. Trop peut-être, car son incapacité a forger un style personnel explique l’oubli dans lequel il est tombé. Les Variations sur un thème de Tchaïkovski ont néanmoins eu les honneurs des mélomanes. La Sérénade du tchèque Antonin Dvo?ák (1841-1904), célèbre pour sa Symphonie du Nouveau monde, est la sœur jumelle de la première. Son style plus aéré rend hommage aux formes anciennes des sérénades jouées pour séduire autrui, pour le divertir.

Programme :
Variation sur un thème de Tchaïkovski, op. 35a
Thème : Moderato – Variation I : Un poco più mosso – Variation II : Allegro non troppo – Variation III : Andantino tranquillo – Variation IV : Vivace – Variation V : Andante – Variation VI : Allegro con spirito – Varition VII : Andante con moto – Coda : Moderato – Poco più mosso – Moderato
Anton Arenski (1861-1906) 16′

Sérénade pour cordes en mi majeur, op. 22
I. Moderato
II. Tempo di valse
III. Scherzo
IV. Larghetto
V. Finale
Antonin Dvorák (1841-1904) 28′

Sérénade pour cordes en ut majeur, op. 48
1. Pezzo in forma di sonatina : Andante non troppo – Allegro moderato – Andante non troppo
2. Walzer : Moderato. Tempo di valse
3. Élégie : Larghetto elegiaco – Poco più animato – Tempo I°
4. Finale (Tema russo) : Andante – Allegro con spirito – Molto meno mosso – Tempo I° – Più mosso
Piotr Ilitch Tchaikovski (1840-1893) 28′


Durée : 1 h 30 (avec entracte)

Pour tous
Grande Salle

Générique

Avec l‘Orchestre de l’Opéra de Lyon
Nicolas Gourbeix violon solo et direction

Violons 1 : Camille Béreau, Lia Snitkovsky, Haruyo Nagao, Julia Bitar, Benjamin Ortiz, Maria Estournet, Fabien Brunon
Violons 2 : Laurence Ketels, Frédérique Lonca, Anne Vaysse, Calin Chis, Sophie Moissette, Florence Carret, Dominique Delbart
Altos : Jean-Baptiste Magnon, Nicolas Loubaton, Henrik Kring, Perrine Guillemot, Ayako Oya
Violoncelles : Valériane Dubois, Ludovic Le Touzé, Jean-Marc Weibel, Henri Martinot
Contrebasses : Cédric Carlier, François Montmayeur

Production Opéra de Lyon
L’Opéra national de Lyon est conventionné par le ministère de la Culture, la Ville de Lyon, la Région Auvergne – Rhône-Alpes et la Métropole de Lyon.

En images

Autour du spectacle