Mujer Vertical

Éric Massé / Alejandra Borrero
Manuel Orjuela / Florence Thomas
Cie des Lumas

Théâtre / Création / Festival Sens Interdits
20 et 21 octobre
Dates
  • 20 octobre 2017 - 20:00
  • 21 octobre 2017 - 16:00
Réserver Tarifs

Présentation

Une oeuvre sur l’émancipation féminine qui fait dialoguer une ex-combattante des FARC, une ancienne paramilitaire, une victime de la guerre, une diva colombienne et… Juliette.

À la fois projection politique et poétique, Mujer Vertical mêle témoignages, écrits littéraires et extraits de discours. En écho à Femme verticale, Éric Massé rechausse ses talons aiguilles et emprunte par de nouveaux chemins les mots d’écrivaines féministes. Florence Thomas, « la griffe française du féminisme colombien » se joint à elles. Lors d’un séjour à Bogota, il recueille les mots de femmes déplacées, démobilisées, victimes, artistes, journalistes, politiques et porte à la scène ces témoignages, reflet de l’histoire contemporaine de la Colombie et du travail de réconciliation nationale. Ces paroles se frottent aux écrits de figures féminines qui accompagnent le changement des mentalités en France comme en Colombie. Au plateau, Juliette (Éric Massé), Alejandra Borrero, star de télénovelas colombiennes et figure emblématique de la lutte pour les droits des femmes et LGBT, et trois de ses compatriotes, mènent le spectacle. Hier, certaines vivaient dans la jungle, apprenaient le maniement des armes, entrainaient des hommes au combat ou découvraient à 15 ans « que la terre est ronde ». Aujourd’hui, armées de leurs histoires bouleversantes et de leurs talents (negros spirituals, dessins, écrits…), elles investissent le plateau. Poignant !

En co-accueil avec le Festival Sens Interdits 

Grande Salle
Durée estimée : 1 h 25
Conseillé à partir de 16 ans

En espagnol surtitré en français
En français surtitré en espagnol

Générique

Conception, mise en scène, dispositif scénographique Éric Massé
Textes d’Elisabeth Badinter, Andrée Chédid, Virginie Despentes, Catherine Millet, Florence Thomas, Simone Veil et une citation de Simone de Beauvoir; Témoignages de femmes colombiennes victimes civiles, militantes des droits de la femme et LGBT, ou démobilisées (FARC, paramilitaires)
Collaboration artistique Manuel Orjuela
Collaboration dramaturgique Florence Thomas
Vidéo Fabienne Gras
Lumières Florent Oliva
Son Raphaël Parseihian
Chansons Nelida Karr

Avec Alejandra Borrero, María Alejandra Martinez, Éric Massé, Julisa Murillo, Ana Milena Riveros

Site de la Compagnie des Lumas

Coproductions : La Comédie de Valence – CDN Drôme-Ardèche, Compagnie des Lumas, Casa E Social – Bogota (Colombie), Institut français de Guinée Équatoriale – ICEF de Malabo. Avec le soutien de l’Institut Français, de la Ville de Saint-Étienne et du Groupe des Mécènes de l’année France-Colombie. Manifestation organisée dans le cadre de l‘Année France-Colombie 2017. Présenté dans le cadre du Festival Sens Interdit 2017.

En images

Autour du spectacle

  • Deux conférences bilingues (espagnol/français) sont organisées en amont du spectacle (entrée libre) :
    • En partenariat avec l’Université Jean Moulin Lyon 3 mardi 17 octobre 18h30 à la Manufacture des tabacs (Amphi M) Lyon 8ème 
    • En partenariat avec l’Université Lumière Lyon 2 jeudi 19 octobre 18h à l’amphithéâtre Jean-Baptiste Say (bâtiment D), sur le campus des quais du Rhône (16 quai Claude Bernard, Lyon 7ème)
  • Lever de rideau samedi 21 octobre à 14h30  «Dans le récit de nos vies» par les participantes de l’atelier amateur mené par Angélique Clairand et Éric Massé
  • Avant-propos vendredi 20 octobre à 19h en Petite Salle par Bérénice Hamidi-Kim, maîtresse de conférence en Arts de la Scène de l’Université Lumière Lyon 2
  • Rencontre / débat mercredi 25 octobre à 18h « Politique et théâtre en Colombie : de la violence à la paix » avec Fabio Rubiano, Eric Massé et Manuel Orjuela, Anne Louyot et Fabian Sanabria, en partenariat avec l’Institut Français