THÉÂTRE

ARIANE MNOUCHKINE

THÉÂTRE DU SOLEIL
Dates
  • 09 juin 2022 - 19:00
  • 10 juin 2022 - 19:30
  • 11 juin 2022 - 19:30
  • 12 juin 2022 - 15:00
  • 14 juin 2022 - 19:30
  • 15 juin 2022 - 19:30
  • 16 juin 2022 - 19:00
  • 17 juin 2022 - 19:30
  • 18 juin 2022 - 19:30
  • 19 juin 2022 - 15:00
  • 22 juin 2022 - 19:30
  • 23 juin 2022 - 19:00
  • 24 juin 2022 - 19:30
  • 25 juin 2022 - 19:30
  • 26 juin 2022 - 15:00
Réserver Tarifs

Présentation

En route pour les terres d’un paradis à inventer ! Entourée des soixante dix membres de la troupe du Théâtre du Soleil et accompagnée de ses fidèles compagnons, Hélène Cixous et Jean-Jacques Lemêtre, Ariane Mnouchkine nous mène jusqu’aux rivages d’une île japonaise...

En cas de malheurs, qu’on nous donne une île et sans tarder nous créerons un nouveau monde !
En vérité le Théâtre est toujours une île. Mais cela ne se voit pas toujours au premier regard. Mais cela se sent et se soupçonne. Et un jour, sous une Tempête Politique, le Théâtre d’Or rompt les chaînes et les amarres et gagne le dehors.
Elle s’appelle vraiment l’Île d’Or. Mais qu’est-ce que l’or ? Pour nos personnages défenseurs du Bonheur, ce n’est pas l’or des mines et des banques, c’est l’or de l’hospitalité, l’or innocent, l’or des banquets de l’amitié. Des quatre coins du pauvre monde nous ne sommes pas venus à l’île pour oublier mais pour célébrer, relever, mettre nos nombreuses et diverses colères en musiques, les jouer, les transformer et les faire entendre. Pas pour fuir le Virus et ses co-virus mais, bravant ses bombes, à la lumière de ses explosions, tenter d’éclairer le chaos du monde et d’illuminer les nids et les coins de joie et de promesse.
On va à l’Île, ça a l’air d’un exil, c’est un refuge et un recommencement.

 

Au Théâtre National Populaire, Villeurbanne
Durée estimée : 4h avec entracte | Pour tous

Présentation audio pour les personnes déficientes visuelles

Distribution

Création collective du Théâtre du Soleil, en harmonie avec Hélène Cixous, dirigée par Ariane Mnouchkine.
Musique Jean-Jacques Lemêtre

Avec Shaghayegh Beheshti, Duccio Bellugi-Vannuccini, Georges Bigot, Aline Borsari, Sébastien Brottet-Michel, Juliana Carneiro da Cunha, Hélène Cinque, Marie-Jasmine Cocito, Eve Doe Bruce, Maurice Durozier, Man Waï Fok, Farid Gul Ahmad, Sayed Ahmad Hashimi, Samir Abdul Jabbar Saed, Martial Jacques, Dominique Jambert, Judit Jancso, Shafiq Kohi, Agustin Letelier, Ya-Hui Liang, Vincent Mangado, Andréa Marchant, Julia Marini, Alice Milléquant, Taher Mohd Akbar, Nirupama Nityanandan, Miguel Nogueira da Gama, Seietsu Onochi, Vijayan Panikkaveettil, Reza Ghulam Rajabi, Omid Rawendah, Xevi Ribas, Arman Saribekyan, Thérèse Spirli

 

Création en 2021 à la Cartoucherie (Paris)

 

Coproduction : Théâtre du Soleil, Théâtre National Populaire, MCA Amiens. Avec le soutien du Kyoto Prize – Inamori Foundation, et de Park Avenue Armory.

Spectacle accueilli par le Théâtre National Populaire en collaboration avec Le Radiant- Bellevue, Le Toboggan, Décines-Charpieu, Le Théâtre de La Renaissance – Oullins Lyon Métropole, Les Nuits de Fourvière, la Comédie de Saint-Étienne, le Théâtre de la Croix-Rousse, Les Célestins – Théâtre de Lyon.

 

Presse

« Fable politique qui prend ses racines dans le présent, où il est tout aussi bien question, directement ou à demi-mot, du confinement que des manifestations à Hong-Kong, de Trump que de Bolsonaro, de l’échappée folle de Carlos Ghosn que des exactions du régime chinois, du conflit israélo-palestinien que des visios organisées avec les résidents des Ehpad, cette création collective du Théâtre du Soleil, bâtie, comme le veut désormais la tradition, « en harmonie avec » Hélène Cixous, pêche, à la fois, par naïveté et par manichéisme. » Lire la suite

Par Vincent Bouquet
Sceneweb, le 14 novembre 2021

 

« Inutile de dire qu’aux obsessions et aux slogans faciles, le théâtre de L’Île d’Or préfère la réflexion, la beauté et la sagesse. « Métaphorisons », dit l’une des protagonistes. En effet. L’art de se décaler du réel tout en l’éclairant prend ici de multiples chemins, et les pas de côté font prendre de la hauteur, transcendant grâce au théâtre les chagrins et les colères. » Lire la suite

Par Agnès Santi
La Terrasse, le 13 novembre 2021 

 

« On rit, on pleure, on s’embarque les yeux fermés mais le cœur plein d’émotions dans ce spectacle en forme de voyage vers l’utopie, qui n’oublie pas l’enfer humain. » Lire la suite

Par Hélène Kuttner
Artistik Rezo, le 22 novembre 2021

 

« […] les spectateurs en prennent plein les yeux et le cœur. Surtout après un dernier tableau merveilleux, bal d’éventails orchestré par des cigognes géantes. Les applaudissements frénétiques font foi. Même un Soleil voilé reste un soleil. » Lire la suite

Par Philippe Chevilley
Les Echos, le 15 novembre 2021

 

« L’Île d’or est traversée de fulgurances. Le rythme sur scène renvoie à la frénésie du monde d’aujourd’hui. Ce théâtre est créateur d’images fortes. Le sort des réfugiés afghans, la vieillesse bouleversante de la mère de la metteuse en scène, la liberté perdue du théâtre expérimental… Les souvenirs et l’actualité s’entrecroisent, la poésie se mêle au trivial, le comique chevauche le tragique. » Lire la suite

Par Philippe Leclercq, professeur de lettres et critique de cinéma
L’Ecole des lettres, le 3 décembre 2021

 

« Sur scène l’effroi fait bon ménage avec l’humour. Le voyage au Japon, avec ses traditions théâtrales et son art du déguisement qui parle tant à la troupe du Théâtre du Soleil, se poursuit alors que le monde tangue. Les comédiens, fortement engagés dans cette grande fresque, portent des masques qui effacent leurs traits sans rien retirer de leur expressivité. » Lire la suite

Par Sophie Jouve
France Info Culture, le 24 novembre 2021