Théâtre musical

SAVINIEN DE CYRANO
DE BERGERAC
BENJAMIN LAZAR

ENSEMBLE LA RÊVEUSE ET THÉÂTRE DE L’INCRÉDULE
Dates
  • 28 janvier 2021 - 20:00
  • 29 janvier 2021 - 20:00
  • 30 janvier 2021 - 19:00
Réserver Tarifs

Présentation

En raison de la crise sanitaire et de la fermeture temporaire du théâtre au public,
ce spectacle est annulé.

Entouré de musiciens et de bougies, Benjamin Lazar, passeur éclairé des arts du baroque, nous raconte cette épopée lunaire. Premier roman français de science-fiction, on y trouve une étonnante démonstration de la rotation de la terre autour du soleil.

Connaît-on vraiment ce romancier du 17e siècle, polémiste et libre-penseur, philosophe et escrimeur, qui écoutait les cailloux parler aux rivières et s’envolait vers le soleil lesté de fioles de rosée ? Grand admirateur de Cyrano, Edmond Rostand lui créera une ironique postérité.
Savinien de Cyrano de Bergerac (1619-1655) ne connaissait pas l’univers, ne soupçonnait ni le big-bang ni le réchauffement climatique, mais pour les astres comme pour la société, il envisageait toutes les révolutions. Nourri des travaux de Galilée, de Kepler, de Copernic, le monde qu’il invente est peuplé de machines volantes et de géniales inventions.
Son récit prend la forme d’un conte musical. De petites partitions de quatre notes parsèment d’ailleurs le roman pour désigner certains lieux-dits ou noms de ces Empires de la Lune. Persuadé que le satellite est un monde comparable au nôtre, l’auteur entreprend de s’y rendre. Géants à visage humain, les « lunaires » vont à quatre pattes, communiquent en musique et en geste. Ils se nourrissent d’odeurs et dorment dans des lits de fleurs. La poésie est leur monnaie. Il n’est alors pas au bout de ses aventures et bientôt, il visitera le soleil. Mais ceci est une autre histoire…

 

Grande Salle
Durée : 1h40 | Conseillé dès 15 ans

Distribution

Texte Savinien de Cyrano de Bergerac
Adaptation, mise en scène Benjamin Lazar
Conception musicale Ensemble La Rêveuse
Regard sur la mise en scène Louise Moaty
Scénographie, costumes Adeline Caron
Maquillages Mathilde Benmoussa
Chorégraphie Gudrun Skamletz

Avec Benjamin Lazar jeu, chant, Florence Bolton dessus et basse de viole, Benjamin Perrot théorbe, guitare et luth baroques

 

Coproduction : Théâtre de l’Incrédule, Académie Bach d’Arques-la-Bataille.
Soutiens : ODIA – Office de diffusion et d’information artistique de Normandie.

En images

Presse

« Accompagné de deux excellents musiciens, Benjamin Lazar fait de ce spectacle un moment de grâce et de fantaisie » – Figaroscope

« Benjamin Lazar incarne le récit du sidereus nuncius avec un sidérant talent ! L’harmonie chromatique, la complicité avec les musiciens, compagnons plutôt qu’accompagnateurs du jeu, l’aisance virevoltante du comédien, l’économie et la justesse de chaque geste, de chaque mimique, la souplesse des sauts et gambades : tout concourt à composer un spectacle aussi allègre qu’ingénieux. » – La Terrasse

« Lazar récite, parle, gesticule, danse, incante, chante, siffle et persifle toujours juste et avec une énergie bouleversante. Comme dans un jeu d’ombres enfantines et tout étant toujours mis au service d’un texte dont on découvre les subtilités, l’intelligence et la modernité, il nous entraîne vers une lune-miroir, dans un mouvement qui est à la fois fête et repos des sens, calme clair-obscur et ardent plaidoyer. Bref, vous l’aurez compris, si ce n’est fait, courez voir ce petit bijou qui ne ressemble à rien de votre quotidien et vous fait voyager dans l’espace et le temps en vous livrant ce que le baroque fait de meilleur. » – Toutelaculture.com

 « Quand on allie le talent d’un comédien et metteur en scène passionné, un texte espiègle et des musiciens enthousiastes cela ne peut donner qu’un spectacle impressionnant et époustouflant. On se laisse guider à chaque instant au fur et à mesure des rencontres nous poussant aussi bien à rire qu’à réfléchir. Impossible de ne pas être séduit par tant de qualité et d’ingéniosité » – 20h30leverderideau.fr