Opéra marionnettique participatif

ANTOINE ARNERA
ANTOINE TRUCHI

LE GRAND SBAM ET L'ABEILLE BEUGLE
Dates
  • 05 février 2021 - 20:00
  • 06 février 2021 - 16:00
Réserver Tarifs

Présentation

Une fable philosophique écologiste en trois actes pour explorer une métaphore des migrations. Une épopée visuelle et musicale.

Cette création est le point d’orgue d’un projet participatif. Trois choeurs d’apprentis – chants, percussions et marionnettes – et un « Power Quatuor rock » – percussions, basse, guitare et chant composé de musiciens du Grand Sbam – se retrouvent sur scène pour façonner un spectacle musical associant publics amateurs et artistes professionnels.
Dans un mouvement commun, en marionnettes et en musique, ils vont raconter l’histoire d’un saumon sauvage ; le cycle de sa vie et la survie de son espèce. Dans une rivière de montagne il éclot. En groupe, il brave tous les dangers, survit et gagne la haute mer, l’océan et ses mystères. Puis, poussé par un instinct mystérieux et millénaire il retourne à son point de naissance, pour se reproduire et mourir… Durant cette longue épopée, il traverse de nombreux écosystèmes, fragiles, interdépendants, bouleversés par l’activité des hommes. Sécheresse, disparition des glaciers, pollutions, les changements sont tels que l’espèce pourrait s’éteindre en moins de dix ans.
Dans ce conte musical philosophique, les artistes explorent la magie du vivant et affrontent les mers, les océans, les tempêtes et des créatures extraordinaires. L’occasion de sonder nos âmes individuelles et tribales.

 

Grande Salle
Durée estimée : 50 mn | Conseillé dès 10 ans

 

Vous souhaitez participer à la création de La Migration du saumon (ou l’impossible retour) : plus d’informations ici.

Distribution

Conception, mise en scène Antoine Truchi
Musique Antoine Arnera, Guilhem Meier, Benoit Lecomte, François Mignot.
Direction chœur Jessica Martin Maresco
Coordination marionnettes Morgane M’harack

Avec une quarantaine d’artistes amateurs et Antoine Truchi, Morgane M’harack manipulations, Jessica Martin Maresco chant, Guilhem Meier, percussions, Benoit Lecomte basse, François Mignot guitare, Antoine Arnera claviers

 

Production : Théâtre de La Renaissance – Oullins Lyon Métropole, Le Grand Sbam.
Soutiens : Ministère de la Culture – DGCA et DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Spedidam, SACEM.

En images