Fricassée de maris

Betty Mindlin | Raphaèle Biston | Antoine Arnera | Ensemble Op.Cit | Chloé Bégou

Concert conté
11 décembre
Dates
  • 11 décembre 2018 - 20:00
Tarifs

Présentation

Pour réserver : rendez-vous sur le site du Théâtre de la Croix-Rousse

Issue de récits des peuples indigènes, drôles, cruels, grivois, une fricassée inattendue pour musiciens et récitante.

L’anthropologue brésilienne Betty Mindlin travaille sur les peuples indigènes d’Amazonie. L’un de ses livres, Moqueca de Maridos, relate les mythes érotiques issus de la tradition orale. Traduite en français, cette Fricassée de maris est un condensé d’histoires fantastiques, sans tabou, à l’humour détonnant, aux antipodes de nos traditions patriarcales. La place de la femme y est centrale et libre. Ces contes grivois, drôles et sérieux, tragiques par moments, nous immergent dans l’univers des peuples de la forêt. Les fils conducteurs de ces thèmes éternels sont l’amour, la séduction, la jalousie, le plaisir, les affrontements entre les hommes et les femmes, les mères et les filles… Sous l’impulsion de Guillaume Bourgogne, directeur artistique de l’ensemble Op.Cit et chef d’orchestre, les récits de Fricassée de maris sont portés à la scène. C’est Chloé Bégou, metteuse en scène et comédienne, qui s’en empare avec la complicité de deux compositeurs lyonnais, Raphaèle Biston et Antoine Arnera, dans un alliage percutant entre texte et musique. Par le prisme de la musique, composée des sucs de la harpe, du duo clarinette-voix parlée et de la verve imprévisible du trio de jazz d’Op.Cit, cette fricassée savoureuse et décomplexée va nous enchanter.

Au Théâtre de la Croix-Rousse
Durée : 1h15
Pour tous

Distribution

Texte d’après Betty Mindlin et des narrateurs indigènes brésiliens
Musique Raphaèle Biston, Antoine Arnera
Mise en scène et scénographie Chloé Bégou
Collaboration artistique Nicole Mersey, Adèle Gascuel
Dramaturgie Gaëlle Jeannard
Scénographie et costumes Éloïse Simonis
Lumières Kamille Fau
Son Jocelyn Prestat

Avec l’Ensemble Op. Cit : Grégory Ballesteros piano
Laure Beretti harpe
Émilie Martin contrebasse
Clélia Bobichon clarinette basse
Emmanuel Scarpa batterie
Chloé Bégou comédienne

Production: La Colonie Bakakaï
Coproduction: CIMN – Festival Détours de Babel, l’ensemble Op. Cit le texte est édité aux Éditions Métailié – Paris et traduit par Jacques Thieriot
Avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
La compagnie est soutenue par la Ville de Lyon.

En images

Autour du spectacle

Mardi 12 février à 20h

Retrouvez Antoine Arnera pour la création Furvent au Théâtre de La Renaissance