Une Chose que nous avons regardée autrefois…

Jean-Sébastien Bach | Marcel Proust
Jean Geoffroy

Concert #4
15 janvier
Dates
  • 15 janvier 2019 - 20:00
Réserver Tarifs

Présentation

« … une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets, de climats. » Marcel Proust

C’est un concert porté par le regard de l’écrivain sur ses contemporains, sur nous-même, un regard accroché à une phrase musicale, éternellement suspendue, appartenant au passé et pourtant si vivante et actuelle, personnelle et collective.

La musique de Proust et l’écriture de Bach ont dans leur rapport au temps, à la superposition, au contrepoint, à la répétition, de grandes concordances, comme un sentiment étrange de relire sans cesse les mêmes thèmes, comme si la vie tout entière se résumait finalement à quelques moments fondamentaux de la conscience.

Jean-Sébastien Bach avait coutume de faire jouer ses pièces par différents instruments. Au marimba, Jean Geoffroy est salué dans le monde entier pour ses interprétations époustouflantes de la musique du Maître de Leipzig. Quelques justiciers, vestales surannées, se feront sans doute un devoir de crier à l’hérésie ! Mais écouter Jean Geoffroy jouer Bach au marimba, c’est perdre tous ses repères et en retrouver la quintessence. C’est écouter naître de ces chants anciens si reconnaissables une voix étonnante, une voix profondément cohérente et ordonnée, celle de Jean-Sébastien Bach.

« Une table, une chaise, quelques feuilles de papier, un crayon, une voix, un marimba.
Jouer la musique de J.S Bach comme si nous l’écrivions à l’imparfait, non pas : « Il était une fois… » – qui en général est le début « d’une histoire » – mais : « Je me souviens,… » qui serait le début de notre histoire. Chercher dans ses souvenirs comme on cherche à rendre vivant des visages sur une photo jaunie, avant tout pour qu’ils ne s’effacent pas, pour les reconnaître, pour qu’ils nous aident à avancer comme le bâton du marcheur. Quelques pas, se souvenir, les yeux dans le vague, droit devant, et déjà, un peu penser à l’avenir, entouré des fantômes qui nous portent, nous accompagnent et continuent de nous faire grandir. »

Jean Geoffroy

 

Programme
Suites, Sonates, Partitas, Variations Golberg (extraits) Jean-Sébastien Bach
Du côté de chez Swann, Le Côté de Guermantes, Le Temps retrouvé (extraits) Marcel Proust

Petite Salle
Durée : 1h
Pour tous

 

Présentation audio du spectacle en partenariat avec la Bibliothèque sonore de Lyon :

Distribution

Conception, écriture Jean Geoffroy

Bandes son : Vincent Geoffroy

Avec Jean Geoffroy marimba, Philippe Labadie voix enregistrée