Alors tu chanteras

Nancy Huston / Claire Delgado Boge
De Monteverdi à Bernstein
Cie Ad Libitum

Théâtre musical
19 au 23 décembre
Dates
  • 19 décembre 2017 - 20:00
  • 20 décembre 2017 - 20:00
  • 21 décembre 2017 - 20:00
  • 22 décembre 2017 - 20:00
  • 23 décembre 2017 - 16:00
  • 23 décembre 2017 - 20:00
Réserver Tarifs

Présentation

Dans l’écrin intime et choyé de l’enfance, une remontée dans le temps pour parler de l’amour de la musique transmis par une mère. Une histoire format feu d’artifice…

« … Ce n’est qu’un jeu, ce n’est que le bonheur, je t’apprendrai tout ce que je sais et tout ce que je ne sais pas de la musique, les quatre-vingt-huit notes du clavier et puis les cents millions de constellations dans l’univers, chaque note une étoile, et toi aussi étoile ma petite étoile, et tu chanteras, n’est-ce pas ? » En s’emparant de textes de Nancy Huston, Claire Delgado Boge construit une évocation du souvenir, la musique comme un bagage que l’on transmet, que l’on transporte ; une réflexion sur le passage de génération en génération d’une matière sensible, essentielle à nos vies. Entre lyrisme et réalisme, baroque et jazz, théâtre et comédie musicale, Alors tu chanteras met en scène le plaisir du chant et de son partage avec le public. C’est avec Leonard Bernstein, Erroll Garner, Giacomo Puccini, Claudio Monteverdi, Henry Purcell, Kurt Weill et bien d’autres que les quatre musiciens-chanteurs-acteurs nous raviront dans l’espace-cabaret de la Petite Salle. Claire Delgado Boge nous propose un spectacle joyeux et optimiste, d’une grande sensibilité et dont la discrète et subtile féminité sait toucher le cœur de tous. Que les fêtes commencent !

Petite Salle
Durée : 1 h 15
Conseillé à partir de 13 ans

Générique

Textes Nancy Huston, Claire Delgado Boge
Arrangements Sébastien Jaudon, Claire Delgado Boge

Avec Claire Delgado Boge, Julie Morel, Caroline Blanpied chant et jeu, Sébastien Jaudon piano

Site internet de la Cie Ad Libitum

La MC2 Grenoble (pour une tournée décentralisée et une résidence de création (en 2015/16). Le Conseil général Isère (pour une subvention d’aide à la création en 2015). La Spedidam (subventions).

En images

Autour du spectacle

Atelier de chant gratuit organisé en partenariat avec  le réseau SOL 

Ouvert à tous, cet atelier est l’occasion d’appréhender l’apprentissage de chants polyphoniques (Music for a While de Purcell, A tutti contenti extrait des Noces de Figaro de Mozart, Youkali de Kurt Weill) arrangés par Claire Delgado Boge et Sébastien Jaudon de la compagnie Ad Libitum

DATES :

  • Samedi 14 octobre de 10h à 12h
  • Samedi 2 décembre de 10h à 12h
  • Lundi 18 décembre de 19h à 21h

Restitution prévue en public lors des représentations du spectacle : mercredi 20 et jeudi 21 décembre à 20h

LIEU : Théâtre de La Renaissance, à Oullins

NOMBRE DE PARTICIPANTS : 30

INSCRIPTIONS EN ENVOYANT UN MAIL : public@theatrelarenaissance.com

Presse


Le triomphe de l’effet-mère

« Alors tu chanteras », dernier spectacle musical de la Compagnie ad Libitum que dirige la soprano Claire Delagado-Boge, rend hommage en musique au rôle maternel dans un art par essence lié à l’instant. Sur la scène, rideaux ouverts, qui représente une loge de théâtre, trois femmes se préparent à entrer en scène: exercices de relaxation, vocalises, échauffements jazzy du pianiste… La salle est restée allumée, le public continue d’entrer : délicieux entre-deux, où l’on ne sait pas si le spectacle a commencé ou pas, dans lequel on se trouve malgré soi un peu voyeur. Le caractère éphémère de ces instants est bientôt confirmé par l’air de PURCELL Music for a while, d’abord chantonné à voix seule avec son accompagnement au clavecin, puis transformé en trio façon jazz vocal mêlant en « harmonie serrée » les voix de Claire DELGADO-BOGE, Julie MOREL et Anaïs YVOZ. Et comme pour ajouter au plaisir du « coup de théâtre », une partie du public installé au balcon se lève et chante en chœur un arrangement à quatre voix du même air : il s’agit de la chorale Mosaïque (direction Annabelle ALESSANDRINI) préparée pour ce soir par Claire DELGADO-BOGE qui, comme pour chacun de ses spectacles précédents, s’était adjoint la participation d’ensembles vocaux amateurs isérois. Il y a quelque chose de très anglais dans ce jeu humoristique de transformation d’une composition classique confiée à des amateurs encadrés par des artistes professionnels. Chaque instant de musique suivant est intégré subtilement aux textes récités, ceux de l’écrivain Nancy HUSTON se mêlant sans distinction à ceux de Claire DELGADO-BOGE, toutes deux se livrant avec pudeur sur le thème du « livre de ma mère ». Les choix musicaux s’allient avec pertinence au sens des mots: ainsi, la question du trac qui agite l’artiste entant en scène est illustrée avec courage par Anaïs YVOZ dans le très difficile air de VIVALDI Agitata de due venti. Sans discrimination de genre, les airs de jazz ou de variété viennent servir le propos aussi bien que ceux de MONTEVERDI ou de MOZART. Les musiques se mêlent parfois, comme lorsque le pianiste Sébastien JAUDON joue le Prélude n°1 de BACH pour accompagner Just in time, extrait d’une comédie musicale. La formation de la chanteuse et le travail de transmission sont évoqués avec humour: l’air de Mimi dans La Bohème de PUCCINI parodie une redoutable de leçon de chant, puis la chorale se plie à une répétition plus vraie que nature du chorus A tutti contenti de MOZART. Pas de distinction non plus entre comédienne et chanteuse, les qualités vocales de chacune le disputant à leur aisance scénique : ainsi, Julie MOREL est-elle une dynamique Maria dans le très entrainant I feel pretty emprunté à West-Side Story de BERNSTEIN. Dix ans après sa collaboration avec Nancy HUSTON dans Tendres Ténèbres, Claire DELGADO propose à nouveau un spectacle d’une grande sensibilité dont la discrète et subtile féminité sait toucher le cœur de tous. Gilles Mathivet, 5 février 2016