Création - Théâtre

TARTUFFE, NOUVELLE ÈRE

Molière / Eric Massé / Pierre-François Garel

Cie des Lumas

Acte III scène 3, vers 970 :
« Mais, Madame, après tout, je ne suis pas un ange » Molière

 

Le Tartuffe ou l’Imposteur est une comédie en cinq actes et en vers. On a longtemps cru que Molière l’avait écrite en réaction aux agissements de la Compagnie du Saint-Sacrement, mais on sait aujourd’hui que cette influence a été considérablement exagérée par les historiens anticléricaux. En fait Molière a été tenté de lancer une satire de la dévotion. Parmi les personnages, Orgon fait partie des ridicules et Tartuffe des hypocrites.

 

Tartuffe, nouvelle ère questionnera avec vigueur la foi et ses dérives dans une actualité anxiogène où les fondamentalismes religieux prolifèrent et, en manipulant les Écritures, rassemblent les individus égarés autour d’un dogmatisme rassurant.

 

Ici, la pièce débute dans une famille de croyants, au moment de la prise de conscience par certains de ses membres que les limites ont été dépassées et que la perte de la communauté sera bientôt inéluctable. Naît alors une parole qui jusque-là a été interdite : une parole coupable. C’est cette dernière qui est passionnante et qui transforme notre écoute de la pièce tant de fois tartuffiée. Elle se délie alors par vagues de plus en plus violentes : parole d’insubordination pour les uns, de passions réprimées, exprimées ou sacrilèges, pour les autres.

 

À travers cette tragi-comédie familiale, Molière nous entraine dans une réflexion sociale satyrique qui met en exergue les fascinations qui naissent face à des discours et des personnages qui rassurent en promettant une vie meilleure mais qui, finalement, révèlent leur imposture par leur propre comportement en provoquant une furieuse envie de rire.

distribution

De Molière
Mise en scène Éric Massé
Scénographie Éric Massé accompagné de Didier Raymond
Collaboration artistique Hervé Dartiguelongue
Lumières Yoann Tivoli
Costumes Pierre Canitrot
Son Wilfrid Haberey


Avec Léo Bianchi (Damis), Angélique Clairand (Dorine), Pierre-François Garel (Tarttuffe / M. Loyal), Iannis Haillet (Cléante), Clément Lefevre (Valère), Laurent Meininger (Orgon), Mireille Mossé (Mme Pernelle), Sarah Pasquier (Elmire), Édith Proust (Marianne), Simon Lambert-Bilinski (Laurent)

Avec la voix de Richard Brunel (l'exempt)

 

Coproduction : Compagnie des Lumas, Comédie de Valence-CDN Drôme Ardèche, Scène nationale 61 Alençon, Flers, Mortagne au Perche, Théâtre de La Renaissance-Oullins Lyon Métropole, Comédie de Picardie, Théâtre de Cusset, Théâtre du Parc-Andrézieux-Bouthéon.

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.

La Compagne des Lumas est en convention triennale avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville de Saint-Etienne. Elle est soutenue par le Conseil Général de la Loire.

autour du spectacle

- Assistez à une répétition lundi 9 janvier 2017 à 20h au Théâtre (Grande Salle)

- Avant-propos mercredi 18 janvier à 19h par Raphaël Gautier, étudiant en Master à l'ENS de Lyon

- Bord de scène avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation du vendredi 20 janvier

la presse en parle

« ….Tartuffe est un ange déterré par la mère d’Orgon qui sera la dernière à croire à ce qu’il incarne. Il sauve de la médiocrité du monde, des déceptions et donne l’espoir que quelque chose d’autre, une bonté, une beauté, une vérité existerait en l’homme. Lorsque finalement l’ange se révèle n’être qu’une image dans laquelle on s’emmure, lorsqu’enfin le masque est levé, que Tartuffe devient un homme aussi méprisable et perfide que tous les autres, il ne reste à Orgon et sa mère que le désert et qu’un grand cri de désespoir…. »

L’Envolée culturelle

5

© Jean-Louis Fernandez

3 4 6

dates

18 janvier 2017 > 20h00

19 janvier 2017 > 20h00

20 janvier 2017 > 20h00

21 janvier 2017 > 20h00

17 janvier 2017 > 14h15 (scol.)

(scol.) : représentation scolaire

tarifs / informations

Grande Salle

Durée : 2h20

Tarifs à l'unité : de 5 à 24€

Avec Pass : de 7 à 10€

documents à télécharger

Dossier de presse

extrait vidéo