Spectacle musical

LES SONNETS DE SHAKESPEARE

William Shakespeare / Norah Krief / Richard Brunel

CDN Drôme-Ardèche

Les Sonnets de Shakespeare sont beauté, politique, brièveté de la vie et chants d’amour.

Porteurs d’une puissance de l’intime, ces Sonnets s’adressent à un être aimé, un destinataire inconnu qui a fait savoir qu’il ne répondrait pas. La langue du poète est somptueuse, imagée, polémique, violente, sensuelle, philosophique. Les sentiments y sont absolus, exaltés, possessifs, lyriques, érotiques.

 

Une femme les chante comme s’ils étaient son propre chant d’amour. Norah Krief incarne cette femme. Portée par le désir profond de retrouver son amour Shakespeare, elle met en mouvement son récital. Richard Brunel lui offre la magie d’un écrin de théâtre. Éric Massé la revêt de l’étoffe des songes. De l’inconstance des choses humaines et du refus de la vie qui passe… En s’incarnant dans la chanson, le cri blessé de Shakespeare trouve une nouvelle incandescence.

 

Musicaux, Les Sonnets de Shakespeare sont avant tout rythmiques. Rythme du coeur de l’auteur qui bat et que l’on entend fort bien dans ses élans, ses hésitations, ses inquiétudes, ses déclarations. Rythme du corps de Norah Krief qui répercute chaque intention des sonnets avec la précision discrète du bruit que fait la goutte d’eau qui tombe et qui résonne. Rythme toujours dans la musique de Frédéric Fresson qui offre un répertoire musical éclectique. C’est un hymne à la vie, généreux en amour et soucieux du monde.

 

Une histoire qui raconte la vie de Shakespeare, sa rencontre avec un homme, son amour éperdu puis la jalousie, la vieillesse et la sagesse. Chanter pour mieux parler, telle est la promesse de Norah Krief qui nous offre un spectacle beau et sensible.

distribution

De William Shakespeare
Traduction et adaptation Pascal Collin
Musique et direction musicale Frédéric Fresson
Direction artistique Richard Brunel
Chant Norah Krief

Batterie, percussions et voix Philippe Floris  

Piano et voix Frédéric Fresson

Basse et voix Philippe Thibault 

Son Olivier Gascoin

Lumières Kévin Briard

Costumes Éric Massé

Coaching vocal Myriam Djemour

Réalisation costumes Dominique Fournier

 

Production de la création 2014 et production déléguée La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche

Remerciements à Marc Lainé et Olivier Balazuc

Production de la création 2014 et production déléguée La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche

Création 2001 sous la direction artistique d’Éric Lacascade produite par le CDN de Normandie - La Comédie de Caen avec le soutien de la CAMAC et de la SPEDIDAM

 

la presse en parle

« On savait que la comédienne Norah Krief aimait chanter… Dans ce  mini cabaret où elle est entourée de trois musiciens (pianiste, bassiste et batteur), elle fait vibrer les sonnets de Shakespeare comme s'ils avaient été écrits hier, pour nous. Grâce à la simple et sensuelle traduction de Pascal Collin, sans aucun doute. Et à sa conviction d'actrice surtout, tellement habile à donner aux chansons de plus en plus de qualité expressive au fur et à mesure du spectacle. Sur deux ou trois tapis persans, avec quelques rampes de lumière et des tempi rock, blues ou tango, elle fait monter la sauce avec brio. Et William, par sa voix, nous parle à l'oreille d'amour et du temps qui passe, de l'injustice des hommes aussi. »

Emmanuelle Bouchez -Télérama


« Les Sonnets de Shakespeare mettent en scène une Norah Krief métamorphosée par la musique qui la traverse et les mots du poète anglais traduits par Pascal Collin. Les poèmes de Shakespeare, tels que Pascal Collin les traduit, pourraient avoir été écrits aujourd’hui tant ils développent des thèmes universels. « Tu es pour moi le seul […] Tu es pour moi l’unique », chante la voix triomphante de la comédienne, qui, plus tard, sera animée par la jalousie, la rage, l’accablement. On aimerait que ces observations soient obsolètes et dépassées, mais elles font douloureusement écho à l’actualité. Pascal Collin écrit dans une langue simple, moderne, mais éminemment musicale, qui sert de support à la voix de la chanteuse. »

Anne Cassou-Noguès - Les Trois Coups

 

 

1

© Jean-Louis Fernandez

3 2 4

dates

15 février 2017 > 20h00

16 février 2017 > 20h00

tarifs / informations

Grande Salle

Durée : 1h15

Tarifs à l'unité : de 5 à 24€

Avec Pass : de 7 à 10€

documents à télécharger

Dossier de presse

extrait vidéo