Théâtre

DON JUAN REVIENT DE LA GUERRE

Ödön Von Horváth / Guy Pierre Couleau

Comédie De l’Est, Centre dramatique national d’Alsace

C’est une histoire d’hier pour aujourd’hui. Une histoire de cent ans qui nous interroge sur le devenir de notre planète. Puisse-t-elle nous aider à comprendre ce que sera demain.

La pièce débute avec l'armistice du 11 novembre 1918 et s'achève au moment de la grande inflation de 1923. Elle représente, par l'errance de Don Juan, soldat survivant d'une armée vaincue, une traversée de cette période qui aura vu autant de reconstructions que d'effondrements un peu partout au sein de cette vieille Europe.

 

Don Juan a perdu de sa superbe détruit par les horreurs d’un conflit total. Dans une Allemagne en proie à la crise, il va son chemin à la recherche de la fiancée qu’il a jadis abandonnée. Elle est morte. Il l’ignore. Et chaque femme qu’il rencontre est comme une facette de cet idéal perdu. En 24 tableaux, cette pièce exceptionnelle met en scène trente-cinq femmes pour un seul homme. Et c’est le destin de ces femmes que nous conte l’auteur, sans concessions, en témoin critique et chroniqueur fidèle de l’actualité qu’il a vécue. Cette pièce chorale laisse apparaître le mythe qui s’effondre et fait la part belle aux femmes.

 

Pour Guy Pierre Couleau, il semble impossible de recourir à une théâtralité conventionnelle pour donner à entendre les mots de Horváth. Un peu à la façon de Brecht, cet auteur réclame une forme différente pour traiter cette période de grande pauvreté. Ceci ne peut certainement pas se faire avec un décor, des patines, des trompe-l’oeil et des faux semblants. Il faut dénuement et simplicité scénique. Ici, deux comédiennes et un acteur les incarnent comme pour donner une distanciation qui puisse dire aux spectateurs combien leur liberté de regarder, de choisir et de compléter le sens avec les acteurs est importante.

 

Ce projet a obtenu la labellisation du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

distribution

De Ödön von Horváth
Traduction Hélène Mauler, René Zahnd
Mise en scène Guy Pierre Couleau
Assistanat à la mise en scène Bruno Journée

 Scénographie Guy Pierre Couleau
Création sonore Grégoire Harrer

Création Lumière Laurent Schneegans


Avec Nils Öhlund, Carolina Pecheny, Jessica Vedel

 

Production déléguée : Comédie De l'Est, Dramatique National d'Alsace.

La Comédie De l'Est, Centre dramatique national d'Alsace, est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Alsace - Champagne Ardenne - Lorraine, la Ville de Colmar, la Région Alsace - Champagne-Ardenne - Lorraine, le Conseil départemental du Haut-Rhin.

 

(Attention : jauge limitée à 200 places pour ce spectacle)

autour du spectacle

- Avant-propos : mardi 4 avril à 19h par l'Envolée culturelle

- Lever de rideau : vendredi 7 avril à 19h par les étudiants de l'Institut G4 de Lyon

 

// Spectacle "BALISES" : une place achetée = une place offerte //

la presse en parle

« De mémoire de critique, ce « Don Juan revient de la guerre » constitue de loin le plus prégnant, le plus sensible, le plus juste quant au sens profond. » L’Humanité

« La belle simplicité émouvante d’un spectacle... Qui raconte une vieille histoire mais cogne, bouleverse. Séduit. » Télérama 

 

Photopoursite

© André Muller

Photopoursite2 Photopoursite3 Photopoursite4

dates

04 avril 2017 > 20h00

05 avril 2017 > 20h00

06 avril 2017 > 20h00

07 avril 2017 > 20h00

tarifs / informations

Grande Salle

Durée : 1h30

Tarifs à l'unité : de 5 à 24€

Avec Pass : 7 à 10€

documents à télécharger

Dossier de presse

extrait vidéo